Et si vous tentiez l'écriture-thérapie ?

L'écriture-thérapie... Qu'est-ce que c'est que ce néologisme composé, me direz-vous ? Je vous arrête tout de suite ; le livre d'Hélène Bah qui en conceptualise les principes fondamentaux date de 2008. Et pourtant, on tarde à utiliser des méthodes qui, à l'évidence, permettent de rompre avec nos blocages et de guider l'individu vers un peu plus d'harmonie et de certitude, dans la quête d'un mieux-être. L'auteure que je viens de citer explique ainsi que "la dimension thérapeutique de l'écriture est liée à la possibilité qu'elle offre de mettre en forme l'expérience, de prendre du recul vis-à-vis d'elle pour ensuite se la réapproprier." Une telle démarche procure alors divers sentiments de clarification, d'apaisement et d'émancipation, car cette prise de distance amène "l'écrivant" (Hélène Bah utilise plutôt, de façon inventive, le terme "d'écriveur"...) vers une compréhension profonde de la situation qu'il vit ou qu'il a vécu.


Cette démarche offre un avantage non négligeable, celui de ne pas se soumettre à une quelconque parole d'expert qui remplacerait sans doute nos mots par des termes techniques ou galvaudés, au risque d'en compromettre la singularité, ce qui serait rassurant mais aucunement efficace.


Il parait donc plus utile d'examiner soi-même ses propres mots, pour en extraire la signification et la portée... Ce qu'ils comportent, ce qu'ils impliquent, ce qu'ils sous-entendent. Il s'agit donc d'écrire, puis de se confronter à ses mots pour en mesurer l'envergure. Car il faut appréhender le caractère "rude" de l'écrit comme un avantage, vis-à-vis d'un oral trop modifiable et fugace. Hélène Bah poursuit donc : "Écrire permet une sorte d'arrêt sur image propice à la réflexion ; l'acte fige le flot de la parole pour l'offrir à l'examen rationnel, à tête reposée. Dès lors, l'écrit porte conseil."


Mais il apparaît toutefois souhaitable de réfléchir auparavant à la manière d'interpréter le contenu de nos écrits "afin de mettre en lumière tout ce que recèle le texte de l'expérience mise en mots." C'est ici que peuvent intervenir des techniques de relaxation et de méditation, qui visent à favoriser une introspection venant accompagner l'acte d'écriture.


Pour ouvrir quelques portes vers une meilleure analyse de vos mots face à une situation, puis vers une exploitation plus large pour agir en conséquence, je vous proposerai en 2018, des ateliers intitulés "Des maux aux mots : un chemin vers le bien-être", en partenariat avec Aurélie Camy, relaxologue et énergéticienne, spécialiste en gestion du stress. Avec un point d'ancrage (et d'encrage...) en Charente, mais peut-être ailleurs selon l'ampleur du projet qui en est à ses premiers balbutiements (les dates seront communiquées dès que possible)... Pour obtenir toutes les infos sur le sujet, contactez-moi sur mon site ou visitez celui d'Aurélie Camy sans hésiter à lui envoyer un message !


D'autres articles sont à venir sur le sujet...

Bonnes fêtes de fin d'année à tous les visiteurs !


(Bibliographie : Hélène Bah, L'écriture-thérapie, éditions Eyrolles, 2008).


  • Facebook - Black Circle
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Logo-De-Nous-Vos-Mots

© 2017-2018. De Nous, Vos Mots. Créé avec Wix.com